• Francais
  • Anglais
Recherche

NOUS CONTACTER
Pays du Bessin au Virois

ZAE Route de Caen
14400 BAYEUX
Tél : 02.31.21.06.10
Fax : 02.31.21.08.13


La Papillonnière
14500 VIRE
Tél : 02.31.67.57.01
NOS PARTENAIRES

Cette réalisation a été cofinancée par l'Union européenne dans le cadre du programme LEADER+

Bienvenue sur le site du Pays du Bessin au Virois.



Le Pays du Bessin au Virois est un territoire bas-normand, situé à l’ouest de Caen,dans le département du Calvados. Il s’étend des célèbres plages du débarquement jusqu’au bocage virois.
 
Au sein de cet espace à dominante rurale, Bayeux et Vire sont les deux pôles urbains. Le Bessin au Virois compte près de 135 000 habitants sur une superficie de 2 074 km² (soit un tiers du Calvados).

Territoire aux multiples facettes, le Bessin au Virois vous ouvre ses portes !
 

 ► QUI SOMMES-NOUS ?

   


GROS PLAN SUR VIRE NORMANDIE


Vire est une commune du Pays du Bessin au Virois située dans le Bocage Virois. Elle se trouve à mi-chemin entre le Mont-Saint-Michel et Caen, à 15 km de l'autoroute des Estuaires A84, à 25 km de l'actuelle 4 voies rejoignant toutes deux l'A13. Ses habitants, au nombre de 12183, sont appelés les Virois. Au cours de la seconde guerre mondiale, Vire a subit les bombardements stratégiques alliés et fut détuite

> visitez cette commune
 

PORTRAIT



C’est l’histoire d’un vosgien qui a trouvé dans le Pré-Bocage l’autonomie et la liberté...
Reprenons depuis le début. Monsieur Jean-François ZYGMANIAK, originaire des Vosges, travaille à Caen ; il est responsable du service après-vente « informatique ». En son fort intérieur, il ressent une envie d’indépendance, d’autonomie inassouvie. Il commence alors à réfléchir à une possible reconversion. Dans un premier temps il s’intéresse aux services en milieu rural : pourquoi ne pas créer une entreprise dans les services à la personne ? « Après avoir étudié la question, je me suis rendu compte que cela ne correspondait pas à ce que je cherchais ». Jean-François ZYGMANIAK se souvient alors de ses origines vosgiennes : « j’aidais souvent un oncle agriculteur, c’était un domaine qui me plaisait ». Somme toute, il voulait faire quelque chose d’original…où il maîtri ... [lire l'article complet]

 Agenda

Consultez tout l'agenda


 Actualités

Consultez toute l'info

Facebook Twitter
Realisation Web-Interactive